Ballbusting et Cuntbusting Index du Forum

Ballbusting et Cuntbusting
Un forum qui parle du ballbusting et du Cuntbusting

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chapitre 5 : Mon kiff pour le ballbusting découvert par mon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ballbusting et Cuntbusting Index du Forum -> Ballbusting -> Vos histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bogoss-57


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2017
Messages: 12
Localisation: Paris

MessagePosté le: 15/02/2018 21:28:49    Sujet du message: Chapitre 5 : Mon kiff pour le ballbusting découvert par mon Répondre en citant

Chapitre 5 : Mon kiff pour le ballbusting découvert par mon meilleur pote

La semaine de cours fut très longue, j'avais hâte d'être vendredi soir pour allez me faire castrer chez ma prof de français. Tous les cours avec elle été très génant. Elle me forcais à allez au tableau et mattais mon entre jambes pendant le cours. Je devait sans doute être tous rouge.

Jeudi matin à 11h, c'était le dernier cours de français de la semaine. Mlle Dumont ma demandé de rester après la sonnerie.

Medhi : Je t'attend dans le couloir mon pote

Moi ; Non attend moi dans la cour j'arrive

Mlle dumont ferma la porte derière lui et vient vers moi, elle commence à m'embrasser et à me tripoter partout en insistant sur mon entre jambes. Au moment ou je suis arriver au plus fort de mon erection, elle arrêta de m'embrasser, fit un pas en arrière et me mis un énorme coup de pied dans les couilles avec ses bottes cuir qui m'exiter à mort. Puis elle partit me laissant par terre.

Dans le couloir elle croisa Medhi, lui mit une petite claque.

Mlle Dumont : Va voir ton pote en classe....Je crois qu'il à un p'tit problème de garçon !!!

Medhi : Ok Ok Madame ( en se caressant la joue)

Mlle Dumont : Mademoisselle !!! Pti caïd...

Medhi me trouva seul dans la salle de classe en position foetale les mains sur les couilles.

Medhi : Oh mon frère ça va ? Quesqui t'arrive ? C'est elle qui ta fait ça ? Je vais prévenir le directeur !!! Elle à pas le droit de faire ça !!!

Moi : outch... Non...Non...Surtout pas.....Aille

Medhi : Donne moi tes mains je vais t'aider à te relever

Une fois debout, Medhi été devant moi et ne me lacher pas les mains et regarda mon entre jambes. Il fut surpris de voir un énorme chapiteau à la place de mon entre jambes

Medhi : Ah mes tu bande !!! (en me lachant les mains et en reculant comme si il été choqué)

Je rester sans voix, rouge de honte

Medhi : (prie de panique) Mais parle bordel... Tu me fait peur !!!

Moi : J'ai eu une aventure avec Mlle Dumont mais sa doit rester secret

Medhi : Et tu la larguer et elle ta défoncer les brunes c'est ça ?

Moi : Non...

Medhi : Mais c'est bien elle qui ta tapper dans les couilles ?

Moi : Oui...

Medhi : Et Pourquoi tu bande alors ?

Moi : Parce que j'aime ça ( d'un aire très géner)

Medhi : ah c'est ses bottes de pute, ça te fait kiffer... Coquin va !!!

Moi ; S'il te plait dis rien.;; T'es mon pote... Voila oue je kiff quand elle me défonce les boules comme un chien... J'ai été chez elle samedi dernier. Elle ma torturer et elle ma sucer. J'y retourne demain soir et si je bande encore après la séance de torture j'ai le droit de la baiser... Je sais c'est chelou mais voila je sais pas se qu'il m'arrive avec elle. Elle me rend fou

Medhi : Poua bogoss, tu te tape la prof de français... J'y crois pas... Elle kiff les pti puceau ou quoi...

Moi : Tes mon meilleur pote. J'te fait confiance ok

Medhi : Ben vu que je suis ton meilleur pote, t'aurai pu me le dire depuis longtemps.

Moi : Mais j'ai eu honte comme elle me latte les couilles, j'avais peur que tu me prenne pour un mec chelou

Medhi : T'inquiète y a pas de honte à se faire dominer par une bombas

Nous quittions la salle de classe pour rejoindre le self. J'étais tous rouge. J'avais peur que mon amitié avec Medhi ne soi plus pareil, qu'il aille le répéter, que je soi la risé du lycée et de la cité. Quand d'un coup Medhi s'arreta brusquement dans le couloir.

Medhi : Mais attend...Le jour ou je tes latté les couilles avec Hakim ta kiffer aussi ?

Moi : (avec les larmes au yeux) Oui...Enfin...Non... Enfin je sais c'est bizzard je comprend pas se qui m'arrive.

Medhi : ah ok

Moi : Me fait pas la geule mec, et dis rien à Hakim je t'en supplie.

Medhi : Non je dis rien et je fait pas la geule tkt.

Nous voila assis à la cantine. Voila 30 min que Medhi se goinfre comme un porc. Je suis assis en face de lui. Pour moi, rien ne passe je n'est rien avaler.

Medhi : Ben mange... On à sport après toute l'après midi... Il faut que tu prenne des forces !!!

Moi : Non j'ai pas faim

Medhi : tu déprime ou quoi ?

Moi : Je me sent mal vis à vis de toi

Medhi : Mais je t'es dis que y avait pas d'embrouille vazi mange

Moi : Non laisse moi

Je continuais de regardé Medhi manger quand tous d'un coup je sentis une douleur dans mon entre jambes. Je regarde vers le bas et vois la tn de Medhi plaquer contre mes couilles. Je releve la tete et le voix en train de manger comme si de rien été.

Medhi : Ben quoi ? Tu obéi que comme ça à se que je voix (en souraint)

Moi : Aille...Tes con...

Medhi : Allez mange ou j'te castre

Moi : Outch oui oui c'est bon je mange

Medhi : Hum, je comprend que Mlle Dumont mouille auprès de toi... C'est kiffant de t'écrasser les burnes et de matter ta tête

Nous marchons jusqu'au gymnase tous les deux. Medhi me parlait de tous et de rien pour me détendre. Je suis vraiment content. Outre le fait que j'adore le ballbusting, j'adore encore plus mon pote d'enfance. J'avais vraiment peur qu'il ne comprenne pas mes fantasmes et qu'il me juge et qu'il soi déçu de moi.

Le cours de sport se passe très bien. Au programme : tour de terrain à l'exterieur et renforcement musuculaire à l'interieur du gymnase. Hakim Medhi et moi sommes un peu les exclus de la classe déja parce que on est les 3 seuls rebeux, parce qu'on est netement plus mûre qu'eux et parce que on viens de la cité juste à coté du lycée et eux habite dans la banlieue chic au alentour.

Hakim n'était pas la aujourd'hui, il été malade. Je rester donc avec Medhi. On courait à la même hauteur. On s'aider mutuelement dans les exercices de musculations.

La sonnerie de 16h retentit. On voix tous le monde déguerpire au plus vite pour ne pas rater le bus. Avec Medhi on s'en fou on rentre à pied car on est à coté

Prof de sport : Au les gars j'ai une réunion avec des parents d'élèves dans 5 min ! Je peux vous laisser ranger le matériel ? Vous laisserai les portes ouvertes, je viendrai fermer à clé après mon rendez vous !!!

Medhi : Pas de problème Monsieur... On s'occupe de tout

Nous voila tous les 2 dans le gymnase. Nous rangeons tous le matériel et allons au vestiaire pour prendre une douche.

A peine arriver dans le vestiaire. Medhi me plaqua contre le mur et me mis un coup de genoux dans les couilles

Medhi : Ca, c'est pour m'avoir cacher ta relation avec Mlle Dumont

Puis un second coup de genoux

Medhi :Ca, c'est parce que ta pas assez confiance en ton pote

Puis un troisième coup de genoux telement violant qui ma fait soulever du sol

Medhi : Et ça, c'est parce que je kiff aussi te détruire les burnes frère

Avant même que je puisse tomber à terre, Medhi mis sa mains dans mon pantalon et tira sur ma bite jusque dans la douche. Nous nous mettons à poil et commençons à nous doucher je voix que mon pote bande à mort et se caresse en me regardant. Je commence à allez vers lui et lui caresse la bite puis les couilles. Je commence à le branler d'une mains puis lui masse les couilles de lautre mains. Il me branle aussi sous la douche. Au moment ou je sentit son yop chaud dans ma mains je serra c'est couilles le plus fort possible et mon yop sortit presque en même temps que lui. Il me broya également les couilles. Nous voila 2 rebeux en rute sous la douche à se broyer les couilles sans pitier. Une fois nos couilles completement sec après le pressage. Medhi me les lacha et me mis une grand claque son mon gland encore bien gonflé. Je lacha aussi les couilles de mon pote pour lui balancer un enorme coup de genou qui le fait tomber dans la douche. Nous nous rinçons, nous habillons et rentrons chez nous un peu en boitant vu la violance des vestiaires.

Medhi me raconpagna jusqu'à mon hall d'immeuble. Je m'approche de lui dire en revoir et voix une grosse bosse dans son jogging. Décidément j'ai reveiller aussi un truc en lui je crois. Je lui fait la bises et lui souhaite une bonne soirée quand tous à coup il me balance un gros coup de poing dans les couilles et rigole

Medhi : Bonne chance pour demain bogoss

A suivre
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/02/2018 21:28:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ballbusting et Cuntbusting Index du Forum -> Ballbusting -> Vos histoire Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com